L'ayant-droit de Marilyn Monroe défend le choix d'Ana de Armas pour l'incarner, malgré son accent

Ana de Armas dans la peau de Marilyn Monroe pour le film Netflix
Ana de Armas dans la peau de Marilyn Monroe pour le film Netflix

Depuis la mise en ligne, le 28 juillet dernier, de la bande-annonce de Blonde, le biopic de Marilyn Monroe produit par Netflix, l'actrice choisie pour incarner l'icône américaine, la Cubaine Ana de Armas, est sous le feu des critiques à cause de son accent. L'ayant-droit de Marilyn Monroe, qui n'a pourtant pas validé le projet Blonde, a volé à sa rescousse dans un communiqué publié lundi sur le site de Variety.

"En se fiant uniquement à la bande-annonce, on dirait qu'Ana est parfaite pour retranscrire le glamour, l'humanité et la vulnérabilité de Marilyn. Nous avons hâte de voir le film!", a indiqué Marc Rose, président d'Authentic Brands Group, société américaine de gestion de marque qui gère son image depuis 2011.

"Mon cerveau était cramé"

Ana de Armas a révélé au quotidien The Times of London qu'elle a passé presque une année entière avant le début du tournage à travailler son accent. "Cela m'a pris neuf mois de coaching et de pratique pour obtenir le bon accent. C'était une torture, c'était épuisant. Mon cerveau était cramé."

Adaptation du roman de Joyce Carol Oates, Blonde retrace la vie de Marilyn Monroe de son enfance à Hollywood. Ana de Armas donne la réplique à Bobby Cannavale (Joe DiMaggio) et Adrien Brody (Arthur Miller). Le film sera présenté à la rentrée aux festivals de Venise et de Deauville.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles