L'avocat de Lucien Ebata dément l'interpellation de l'homme d'affaires

·1 min de lecture

L’homme d’affaires congolais Lucien Ebata n’a pas été interpellé, selon son avocat français. Il dément une information parue dans le journal Africa Intelligence.

Lucien Ebata a-t-il été «appréhendé dans la matinée du 6 octobre à l'aéroport du Bourget en possession d'une importante somme d'argent en liquide » ? « Non », dit Maître Antoine Vey, son avocat français. C'est pourtant ce qu'affirmait le journalAfrica Intelligence.

Présenté comme un conseiller de Denis Sassou-Nguesso, Lucien Ebata bénéficie d'un « ordre de mission signé du président de la République », selon un communiqué de l'ambassade de la République du Congo en France.

D'après l’avocat du PDG de la société de « trading » pétrolier Orion Oil et du magazine Forbes Afrique, Lucien Ebata n’a pas été interpellé. Il s’est présenté à la justice, a été entendu et mis en examen pour des faits de « blanchiment de capitaux » et de « corruption » par le juge d’instruction.

Des faits qu'il conteste vivement dans le cadre de l'instruction judiciaire, précise encore son avocat. Maître Antoine Vey s'étonne d’ailleurs de l'emballement médiatique autour de cette affaire.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles