L'avis tranché de Catherine Hill sur les mesures dans les Alpes-Maritimes : "Confiner le week-end, c'est ridicule"

·1 min de lecture

Le gouvernement suit avec attention la situation dans les Alpes-Maritimes. Ce lundi 22 février, une série de mesure a été annoncée par le préfet pour tenter d'endiguer la hausse des contaminations et limiter la diffusion du variant anglais sur le territoire. Le préfet des Alpes-Maritimes a notamment décrété un confinement le week-end. Une mesure jugée inefficace par l'épidémiologiste Catherine Hill. Pour la scientifique, le confinement national "n'est pas la solution" et le confinement local ne trouve pas plus grâce à ses yeux.

Dans une interview accorde à L'Obs, Catherine Hill se montre sévère sur les mesures annoncées, les jugeant "très, très peu" efficaces. Pour elle, le confinement "est une mesure palliative : dès qu'on déconfine, les contaminations repartent à la hausse. On l'a bien vu lors du premier et du deuxième confinement". Un argument qu'elle a déjà égrené sur le plateau de Public Sénat. Mais la scientifique en remet une couche, déclarant que le confinement le week-end est "encore plus ridicule. Les gens se croisent aussi pendant la semaine et le virus ne va pas s'arrêter de circuler seulement le week-end". Pour Catherine Hill, "les mesures annoncées sont des mesurettes".

Catherine Hill se montre aussi sceptique sur l'augmentation du nombre de contaminations annoncée dans les Alpes-Maritimes. "Je ne suis pas convaincue qu'il y ait une explosion des cas à Nice et dans les Alpes-Maritimes. La situation n'est pas spectaculairement en train de s'aggraver, c'est même le (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Confinement : après les Alpes-Maritimes, d'autres départements dans le viseur ? (VIDEO)
Confinement le week-end, attestations, jauges dans les magasins : le point sur les annonces dans la région de Nice, durement touchée (VIDEO)
Face à l'évolution de la situation sanitaire, Emmanuel Macron évoque "deux scénarios possibles"
Pour l'infectiologue Odile Launay, la stratégie "Zéro Covid" est "impossible à mettre en place" : "Tout le monde en a marre !" (VIDEO)
Philippe Douste-Blazy plaide pour un reconfinement afin de "tout rouvrir et vivre normalement, avant l’été"