Laval, le collaborateur (France 3) Patrick Chesnais: “Les personnages lisses m’ennuient”

·1 min de lecture

Comment vous êtes-vous mis dans la peau de cet homme très controversé ?

Patrick Chesnais : Le scénario m’a donné le ton, car l’acteur se nourrit des mots et de ce qui est écrit. En revanche, j’ai essayé de trouver un juste équilibre entre cet homme qui décide, qui manoeuvre, qui souffre… C’était assez compliqué car, dans le film, Pierre Laval pourrait provoquer une empathie, alors qu’il a soutenu l’insoutenable.

Avez-vous eu du mal à l’incarner ?

Non, parce que j’aime montrer les couleurs contradictoires de l’être humain. Les personnages lisses m’ennuient. D’ailleurs, plus un personnage est complexe, plus je me sens comme un poisson dans l’eau.

À lire également

Patrick Chesnais raconte son long combat contre le coronavirus : "Une véritable saloperie"

Le film a été tourné, en partie, à Vichy, où les événements ont eu lieu. Cela a-t-il influencé votre jeu ?

J’ai ressenti comme un petit tremblement de terre, car j’ai eu l’impression de me retrouver au coeur de l’Histoire de France. Cela m’a aidé pour le jeu, mais aussi incité à être encore plus conscient de ma responsabilité. Je ne pouvais pas me planter !

Vous jouez actuellement au théâtre et êtes aussi à l’affic... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles