L'autrice de "Harry Potter", J. K. Rowling, suscite l'indignation après des tweets transphobes

franceinfo avec Reuters

Les tweets de J. K. Rowling, suivie par 14,5 millions d’abonnés, ne sont pas passés inaperçus. L'autrice de la saga Harry Potter a de nouveau suscité l'indignation des fans et des membres de la communauté LGBT+, dimanche 7 juin, après une série de messages excluant les personnes trans, postés sur le réseau social. J. K. Rowling a raillé le titre d'un article d'opinion publié sur le site Devex et intitulé : "Créer un monde post-COVID-19 plus égalitaire pour les personnes qui ont leurs règles". "'Les personnes qui ont leurs règles'. Je suis sûre qu'il y avait un mot pour ces gens. Que quelqu'un m'aide. Wumben ? Wimpund ? Woomud ?", a tweeté l'écrivaine en référence au mot "femmes", "women" en anglais.

Des internautes ont aussitôt souligné que J. K. Rowling assimilait ainsi la féminité à la menstruation, alors que des hommes transgenres peuvent avoir leurs règles, tandis que des femmes, trans ou non, ne les ont pas. "Vous pouvez inventer tout un monde magique, mais vous ne pouvez (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi