L'Autorité bancaire européenne demande aux banques des "plans climat" sur dix ans

·1 min de lecture
L'AUTORITÉ BANCAIRE EUROPÉENNE DEMANDE AUX BANQUES DES "PLANS CLIMAT" SUR DIX ANS

par Huw Jones

LONDRES (Reuters) - Les banques de l'Union européenne doivent se doter d'un plan sur dix ans détaillant leur stratégie en matière de gestion des risques environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG), a annoncé mercredi l'Autorité bancaire européenne (ABE).

Dans ses recommandations en matière d'approche ESG, l'ABE explique que les banques doivent élaborer une stratégie à dix ans au moins précisant leur capacité de résistance à différents scénarios, préciser leurs objectifs ESG et évaluer la nécessité de développer des produits durables.

Les risques climatiques peuvent inclure des événements "physiques", comme les inondations, mais aussi des risques de "transition" impliquant une évolution brutale de la valeur de certains actifs.

Ces recommandations sont censées apporter une contribution aux objectifs de réduction des émissions de dioxyde de carbone (CO2) de l'Union européenne à l'horizon 2050.

La Banque centrale européenne (BCE), autorité de tutelle des principales banques de la zone euro, doit s'appuyer sur le rapport de l'ABE pour actualiser d'ici la fin 2022 la méthodologie de son évaluation annuelle "SREP" de l'adéquation entre les fonds propres des banques et les risques figurant à leur bilan.

Tous les superviseurs bancaires de l'UE devront appliquer les recommandations de l'ABE ou justifier leur non-respect.

"La plupart de nos recommandations ne seront pas une surprise pour les banques mais respecter la totalité d'entre elles sera un défi pour les banques, au moins à court terme", estime Fabien Le Tennier, expert au sein de la division Risques ESG de l'ABE.

(Version française Marc Angrand, édité par Blandine Hénault)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles