L'Australien Mathias Cormann élu secrétaire général de l'OCDE

·1 min de lecture

Mathias Cormann, ancien ministre australien des Finances, succède au Mexicain Angel Gurria au poste de secrétaire général de l'Organisation de coopération et de développement économique. Cormann a devancé la Suédoise Cécilia Malmström, ancienne commissaire européenne au Commerce, en ce malgré de vives critiques d'ONG de protection de l'environnement.

Mathias Cormann n'était pas considéré comme le favori de cette compétition. En cause : ses positions jugées climato-sceptiques. Plusieurs ONG de protection de l'environnement avaient exprimé dans une lettre à l'OCDE leur grande préoccupation face à cet Australien de 51 ans, et Greenpeace a même dénoncé son terrible bilan en matière climatique quand il était ministre.

C'est pourtant la lutte contre le changement climatique, en particulier au moyen de la fiscalité, qui devrait être au cœur de son mandat dans ce « club des riches » qu'est l'OCDE. Ses membres pèsent, en effet, 60% du PIB mondial. Cormann aurait bénéficié de la volonté de l'organisation de s'ouvrir davantage vers l'Asie.

Ancien ministre australien des Finances, Mathias Cormann est né en Belgique. Germanophone de naissance, il a étudié le droit à l'université catholique de Louvain, avant de s'envoler dans un programme d'échange vers l'Angleterre. Etabli définitivement en Australie, élu sénateur dès 2007, il est devenu tour à tour ministre de la Fonction publique et celui des Finances, fonction qu'il a quittée en 2020.