Comment l'Australie s'est quasiment débarrassée du Covid-19

Par Thibaut Déléaz
·1 min de lecture
La vie a repris à Melbourne, capitale du Victoria, depuis la levée du deuxième confinement fin octobre. Aucun nouveau cas n'a été détecté depuis.
La vie a repris à Melbourne, capitale du Victoria, depuis la levée du deuxième confinement fin octobre. Aucun nouveau cas n'a été détecté depuis.

Éliminer le Covid-19 ? Beaucoup en rêvent, le Victoria l'a fait. Cet État au sud-est de l'Australie n'a enregistré aucun nouveau cas depuis la fin du mois d'octobre. « Si vous n'avez aucun nouveau cas pendant 28 jours, vous n'avez quasiment aucune chance d'avoir de contamination dans la communauté », a confirmé auprès de la télévision publique ABC le Dr Hassan Vally, épidémiologiste à l'université de La Trobe, à Melbourne. Des cas ont bien sûr pu passer à travers les mailles du filet, mais « plus vous passez du temps sans détecter de nouveau cas, plus vous pouvez être confiant d'avoir éliminé le virus ».

Le Victoria a donc gagné sa bataille contre le virus, mais aux prix de lourds sacrifices. Après un confinement national au printemps, l'État, et surtout sa capitale Melbourne ? 5 millions d'habitants ?, a pris de plein fouet une deuxième vague épidémique survenue plus tôt qu'en Europe, dès juillet, en plein hiver dans l'hémisphère sud. Avec 400 à 500 nouveaux cas quotidiens en moyenne, le gouvernement local a décidé le 8 juillet de reconfiner la métropole, puis l'État tout entier. Les habitants de Melbourne ont dû de nouveau s'astreindre à 112 jours de confinement strict jusqu'au 28 octobre.

Lire aussi À Melbourne, le gouvernement déclare « l'état de catastrophe » face au Covid-19

26 fois moins de décès par habitant qu'en France

Au plus fort de la deuxième vague début août, le Premier ministre du Victoria, Daniel Andrews, a même déclaré « l'état de catastrophe [...] Lire la suite