L'Australie réclame des excuses à la Chine après la publication d'une image polémique

·1 min de lecture
L'AUSTRALIE RÉCLAME DES EXCUSES À LA CHINE APRÈS LA PUBLICATION D'UNE IMAGE POLÉMIQUE

SYDNEY (Reuters) - L'Australie a réclamé lundi le retrait d'une image et des excuses de la part de la Chine après la publication par un haut responsable chinois d'une mise en scène montrant un soldat australien tenant un couteau couvert de sang sur la gorge d'un enfant afghan.

Lors d'un point presse, le Premier ministre Scott Morrison a dénoncé cette mise en scène sur des crimes de guerre qui auraient été commis par des soldats australiens en Afghanistan, jugeant l'image publiée sur Twitter par le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Zhao Lijian, comme "extrêmement répugnante".

"C'est complètement scandaleux et rien ne peut la justifier", a-t-il dit. "Le gouvernement chinois devrait avoir absolument honte de cette publication. Elle le rabaisse aux yeux du monde", a-t-il ajouté.

L'Australie a fait savoir vendredi que 13 soldats de ses forces spéciales risquaient une révocation après un rapport indépendant sur des crimes présumés commis en Afghanistan.

"C'est le gouvernement australien qui devrait avoir honte que ses soldats tuent des civils afghans innocents", a réagi Hua Chunying, une autre porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, interrogée sur les propos de Scott Morrison.

Selon elle, cette image montre l'indignation des gens. Pour ce qui est de son retrait, a-t-elle ajouté, c'est une question que le gouvernement australien devrait régler avec Twitter.

Les relations entre l'Australie et la Chine se sont dégradées depuis que Canberra a demandé l'ouverture d'une enquête sur les origines de la pandémie due au coronavirus.

(Kirsty Needham; version française Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)