L'Australie "n'a pas à prouver" son attachement à la France

L'Australie a déjà prouvé son attachement à la France à travers le sacrifice de ses soldats lors des deux guerres mondiales, a estimé lundi le vice-Premier ministre australien au risque d'alimenter la crise entre les deux pays après la rupture d'un mégacontrat de sous-marins. La décision de Canberra d'annuler ce contrat d'achat de 56 milliards d'euros pour la fourniture à l'Australie de 12 sous-marins à propulsion diesel-électrique, au profit de sous-marins américains à propulsion nucléaire, a suscité l'indignation de Paris. Bruno Daroux, chroniqueur international pour FRANCE 24, revient sur cette histoire.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles