Laurie Delhostal annonce à son tour son départ de Canal+

·1 min de lecture

Pour l'instant, Laurie Delhostal n'a donné aucune explication à son départ. C'est dans un message assez sobre publié sur Twitter ce vendredi 9 avril que la journaliste, figure du service des sports de Canal +, a annoncé le "clap de fin d'une sacrée aventure !", accompagné des mots-dièse que les fans des Guignols de l'Info comprendront bien, #Atchaobonsoir, et #Putain10ans et d'une photo de son badge d'accès aux bâtiments de Canal. La publication a rapidement été commentée par de très nombreux internautes saluant son travail.

À la tête de Dimanche Soir Sports depuis un an, elle avait vu son émission stoppée, en raison du retour (pas prévu) de la Ligue 1 et donc du Canal Football Club. Salariée du groupe Canal depuis 2011, elle avait animé plusieurs émissions et multiplié les sports, traitant par exemple de rugby, de Formule 1, mais aussi commenté les Jeux Olympiques d'été en 2016 aux côtés d'Hervé Mathoux. Ce départ intervient dans le sillage de celui, très commenté, de sa consoeur Marie Portolano, jusque récemment aux manettes du Canal Sports Club, et qui annonçait son départ du groupe le 6 mars dernier pour rejoindre M6. Une émission que certains, indiquent nos confrères de l'Équipe, voyaient naturellement revenir à Laurie Delhostal, mais c'est finalement Astrid Bard qui en hérite.

Quelques semaines plus tard, après l'annonce du départ de Marie Portolano, la diffusion de son documentaire Je ne suis pas une salope je suis une journaliste, consacré aux violences sexistes dans le (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Affaire des dîners clandestins : Pierre-Jean Chalençon et Christophe Leroy placés en garde à vue
Wendy Bouchard "profondément choquée" par les propos de Fabien Lecoeuvre : elle annonce qu'il ne sera pas à l'antenne sur Europe 1
Jean-Edouard et Kenza (Loft Story) en veulent à Alexia Laroche-Joubert : "Elle n'a eu aucun respect pour nous" (VIDEO)
Exclu. Vianney s'exprime pour la première fois sur l'éviction de The Vivi dans The Voice : "Il ne faut pas s’acharner sur l’erreur d’un gamin de 17 ans"
Françoise Hardy en colère contre Emmanuel Macron : "Le fait qu'il ne soit pas pour la légalisation de l'euthanasie me déçoit au plus haut point"