Laurent Wauquiez prêt à "défoncer" Xavier Bertrand : il sort l'artillerie lourde

·1 min de lecture

La rivalité est tenace entre Xavier Bertrand et Laurent Wauquiez. Et ce n'est pas la candidature du premier à la présidentielle de mai 2022, officialisée dans les colonnes du Point le 24 mars, qui apaisera les tensions avec le second. Dans son édition de ce mercredi 31 mars, Le Canard enchaîné a levé le voile sur les intentions de Laurent Wauquiez à l'égard du président de la région Hauts-de-France. D'après les propos rapportés par le palmipède, le patron de l'Auvergne-Rhône-Alpes serait bien décidé à "défoncer" son ancien collègue du gouvernement Fillon. Objectif : "prendre la tête d'une fronde pour l'empêcher d'être candidat en 2022", affirme l'hebdomadaire.

Après l'annonce de la candidature de Xavier Bertrand dans la course à l'Élysée, Laurent Wauquiez aurait donné un coup de fil à Valérie Pécresse, présidente de l'Île-de-France, et Bruno Retailleau, patron des sénateurs LR. Les deux élus sont favorables à la tenue d'une primaire de la droite avec Michel Barnier, ancien négociateur en chef du Brexit, mais se refusent pour le moment "à attaquer le patron des Hauts-de-France trop frontalement". Ce dernier, déjà engagé dans sa propre campagne de réélection au sein de sa région, a d'ailleurs refusé de participer à une primaire. Selon Le Canard enchaîné, Laurent Wauquiez aurait alors ressorti "son arme préférée : la sulfateuse". "Retailleau confirme qu'il est bien une couille molle et Pécresse qu'elle n'a aucun courage. Et pas question d'associer Barnier, je ne veux pas discuter (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Xavier Dupont de Ligonnes : que devient la maison du crime ?
"Sans Claude Brasseur, je n'y pense pas" : Franck Dubosc renonce à Camping 4
Roselyne Bachelot, hospitalisée, pourrait sortir "dans les jours à venir"
"C'est faux" : Coralie Dubost remet à sa place Jean-Lin Lacapelle
Ernst August de Hanovre trouvera-t-il refuge auprès de Caroline de Monaco ?