Qui est Laurent Ulrich, le nouvel archevêque nommé à la tête du diocèse de Paris ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le pape François a désigné l'actuel archevêque de Lille, à ce poste depuis 2008, pour succéder à Michel Aupetit, après sa démission, acceptée début décembre . Ce dernier était contesté pour sa gestion des ressources humaines, et plusieurs journaux lui avaient prêté une relation amoureuse avec une femme qu'il avait catégoriquement démentie. Le nouvel homme fort de l'Église de France est donc Mgr Laurent Ullrich, archevêque de Lille.

Issu d'un courant plutôt progressiste

Laurent Ulrich, contrairement à ses prédécesseurs à la tête du diocèse de Paris, s’inscrit dans un courant plutôt progressiste. Impliqué dans la cause des migrants, il avait notamment organisé un temps de prières à Dunkerque en hommage aux 27 migrants morts noyés en Manche en tentant de rallier les côtes anglaises en novembre dernier.

Il est aussi réputé sensible à la cause des victimes de pédo-criminalité dans l'Église. Benoît de Sinety le connaît bien, il est curé de la paroisse Saint-Eubert à Lille : "Archevêque de Lille, c'est être évêque d’un diocèse qui est très marqué par le catholicisme social, par la place des plus pauvres, des questions de justice économique", souligne-t-il.

>> Retrouvez Europe midi en replay et en podcast ici

Un homme aux qualités "de présence, d'écoute et de bonté"

"C’est un homme bon, droit, à l’écoute. Des atouts importants dans le climat dans lequel on est, aussi bien politique que religieux. C’est bien d’avoir quelqu’un qui peut avoir ces qualités de présence, d’écoute,...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles