Laurent Tapie évoque l'état de santé "très préoccupant" de son père Bernard

·2 min de lecture

L'un des fils de Bernard Tapie a indiqué que l'état de santé de son père, actuellement hospitalisé, est «très préoccupant». «Je ne vous cache pas que les chances statistiques quand on en est à ce stade-là sont épouvantables», a-t-il ajouté. 

Bernard Tapie, dont le procès en appel dans l'affaire de l'arbitrage controversé de 2008 est en cours, a vu son état de santé se dégrader ses derniers jours. L’homme d’affaires, qui souffre depuis trois ans d’un double cancer qui semble gagner du terrain de semaines en semaines, est actuellement hospitalisé.

L’un de ses fils, Laurent, a fait savoir que l’état de santé de son père était «très préoccupant». «Je ne vous cache pas que les chances statistiques quand on en est à ce stade-là sont épouvantables», a-t-il déclaré sur l’antenne de BFMTV. Les médecins ont constaté des «apparitions de nouvelles tumeurs depuis quelques jours» chez Bernard Tapie, a-t-il ajouté. «Il en a une au cerveau, qui doit être soignée par radiothérapie, il en a deux dans les reins qui doivent être soignées par cryogénie, il en a dans l'abdomen», a-t-il ajouté, évoquant d'autres tumeurs de petites tailles «un peu partout».

Il y a un mois, l’ex-ministre de 78 ans était sur le plateau du 20 heures de TF1, quelques semaines après avoir été violenté, comme son épouse Dominique, lors d’un cambriolage dans leur maison de Seine-et-Marne. À cette occasion, il donnait à Gilles Bouleau des nouvelles de sa santé. «J’ai l’œsophage, l'estomac, les poumons, les reins, j’ai maintenant le cerveau. Il n'est pas tombé sur un mec facile mais voilà on va essayer», disait-il à propos de son médecin. «La science va à une vitesse incroyable. On a découvert le vaccin (contre le Covid-19) en un an, là où il fallait dix à 15 ans. (…) Il faut se battre», martelait-il encore.

Lire aussi : Bernard Tapie évoque brièvement son cambriolage : "J’avais rien fait pour mériter ça"

Son procès en appel dans l'affaire de l'arbitrage controversé de 2008, censé mettre un point final à(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles