Laurent Ruquier : vivement critiqué pour son appel au boycott de Miss France, l’animateur réplique et tacle Cyril Hanouna

Laurent Ruquier brise le silence. Ce samedi 30 novembre dans On n’est pas couché, l’animateur poussait un coup de gueule contre Miss France en demandant même un boycott du concours. « La marche contre les violences faites aux femmes a réuni plus de 50 000 personnes et heureusement qu’il n’y avait pas que des femmes dans la manifestation, avait-il lancé. Il y avait aussi des hommes et c’est tant mieux ! Justement, puisqu’il faut arrêter de regarder des femmes comme des objets, cesser de les juger sur leur physique et systématiquement privilégier les plus jolies, je lance un appel : boycottons cette année l’élection Miss France ! »

Alors que Vaimalama Chaves ou encore Sylvie Tellier ont réagi à ces propos, ce mardi 3 décembre, Cyril Hanouna a révélé que Laurent Ruquier n’avait pas forcément que des motivations militantes. « L’élection, c’est le 14 décembre sur TF1, et qu’est-ce qu’il y a en face du concours Miss France, sur France ? Les grosses têtes refont l’année, présentée par Laurent Ruquier. C’est chiant de se retrouver face à Miss France, a-t-il assuré. La chaîne l’envoie au casse-pipe. Je peux vous dire, quand ça se passe comme ça, qu’une chaîne vous envoie devant un programme aussi fort, c’est que les relations ne sont pas au beau fixe. »

Laurent Ruquier répond à la polémique

Face au bad buzz dont il fait l’objet, Laurent Ruquier a finalement décidé de prendre la parole sur Twitter. L’animateur de France 2 s’en est tout d’abord pris à Cyril Hanouna. « Quel monde bizarre Twitter

Retrouvez cet article sur Voici

Johnny Hallyday : l'annonce, la guerre, l'apaisement... retour sur deux années mouvementées depuis sa mort
PHOTO Emma Stone fiancée : découvrez la bague que lui a offert Dave McCary
VIDEO C à vous : Anne-Elisabeth Lemoine comparée à Sophie Davant, elle se vexe (gentiment)
VIDEO TPMP : Patrick Sebastien pourrait-il revenir un jour à la télé ? Sa réponse cash !
Kate Middleton chargée d'une mission d'importance par la Reine Elizabeth II