Laurent Ruquier : pourquoi il a mal vécu sa première saison à la tête d'On est en direct

·1 min de lecture

Voilà plus de trente ans que Laurent Ruquier est un incontournable du petit écran. Son visage est tellement connu des Français, qu'il se compare volontiers au géant de la télévision Michel Drucker. Il faut dire qu'il a animé des émissions devenues cultes, telles qu'On a tout essayé, On n'demande qu'à en rire ou encore On n'est pas couché, qui s'est arrêtée en juillet 2020 après 14 années de diffusion. Depuis, l'ex-compagnon de Benoît Petitjean est à la tête d'une toute nouvelle émission intitulée On est en direct, davantage axée sur l'humour et diffusée le samedi soir en seconde partie de soirée sur France 2.

Alors que la France venait à peine de sortir du confinement lors du lancement de ce nouveau programme, Laurent Ruquier avait insisté sur l'importance pour le service public "d'avoir une émission de divertissement culturel". Mais s'il est très fier de son dernier bijou, cela ne l'empêche pas d'avoir vécu une première saison assez difficile. La raison ? Lui, qui a toujours eu l'habitude d'être entouré d'une bande, se sentait bien seul sur son plateau.

Dans les colonnes du Parisien, Laurent Ruquier a révélé avoir plutôt mal vécu la première saison de son émission On est en direct. "L'année dernière, j'étais seul, c'était plus compliqué, j'ai été moins déconneur et déconnant. Là, l'idée, c'est de me montrer comme je suis plutôt à la ville", a fait savoir le mentor de Steevy Boulay. C'est pourquoi il a recruté Léa Salamé pour l'épauler lors de la prochaine édition.

Avec son ancienne (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Carnet de tendance pour la rentrée : Adyctive la culotte rétro qui nous rajeunit
Les 12 coups de midi : une erreur a été commise concernant la cagnotte de Bruno, le maître de midi
INFO VOICI - Wejdene : découvrez ses nombreux caprices pour participer à Danse avec les stars
Télématin : Julia Vignali répond aux nombreuses critiques sur la nouvelle formule de l'émission de France 2
Natalie Portman marquée par sa première lettre de fan reçue à 13 ans, un homme fantasmait de la violer

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles