Laurent Ruquier "frustré" de partager l'antenne avec Léa Salamé : elle sort du silence pour la première fois

Le 4 juin 2022, Laurent Ruquier a présenté pour la dernière fois son émission On est en direct, deux ans seulement après son lancement et un an après l'arrivée de Léa Salamé à la co-animation. La rumeur courait depuis un moment et le compagnon d'Hugo Manos a fini par la confirmer lui-même à travers ses réseaux sociaux. Il expliquait alors qu'il s'agissait de son initiative, remettant en cause le partage de l'antenne avec Léa Salamé. "C'est ma décision de quitter cette case horaire, n'étant pas à l'aise avec la co-animation pour un talk-show. J'ai essayé, mais malgré mon entente naturelle avec Léa Salamé, je considère l'exercice trop frustrant", avouait-il.

Léa Salamé ne s'était quant à elle pas exprimée, si ce n'est pour prononcer un émouvant discours lors de la dernière de son collègue. Mais, lors d'un entretien avec Michel Cymes pour son émission Dr Good, la journaliste a accepté d'évoquer son départ et surtout de réagir à son sentiment de frustration. "C'est la première fois que je prends la parole sur ce sujet-là. Depuis, tout a été écrit. Lui a parlé. Moi, je ne parle pas", a-t-elle d'abord déclaré, rapportant ensuite que Laurent Ruquier lui avait fait part de ses doutes "très vite", "au bout de trois mois". "Je pense que je vais arrêter. Je ne suis pas heureux", lui avait-t-il confessé.

Mais alors, quelles étaient réellement les causes de son mal être ?...

Lire la suite


À lire aussi

Jada Pinkett-Smith sort du silence : premiers mots étranges après la gifle de Will Smith aux Oscars
Brigitte Macron "née homme" ? La première dame sort du silence et répond aux attaques
Cécile (Mariés au premier regard) : Sa fille Anissa sort du silence après leur dispute et son départ

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles