Laurent Ruquier aimerait qu'on arrête de le "faire chier avec" Eric Zemmour

Jade Toussay
Laurent Ruquier veut qu'on arrête de

MÉDIAS - Surtout, ne demandez pas à Laurent Ruquier son avis sur Eric Zemmour. Invité sur FranceInter, mardi 18 septembre, l'animateur de "On n'est pas couché" n'a pas caché son agacement alors qu'il était interrogé sur l'altercation entre son ancien chroniqueur et Hapsatou Sy.

Entre 2006 et 2011, Eric Zemmour faisait partie des chroniqueurs de Laurent Ruquier sur France2. Une relation que le présentateur "assume", tout en se défendant d'avoir propulsé le journaliste et écrivain controversé sur le devant de la scène. "Jean-Marie Le Pen était au deuxième tour en 2002 et Eric Zemmmour n'était pas encore à l'antenne, donc ça veut dire que quand même dans ce pays il y avait déjà des gens qui pensaient comme lui", a répliqué Laurent Ruquier.

"J'assume d'avoir pris Eric Zemmour pendant cinq ans, mais j'ai fait le choix de l'abandonner avant la présidntielle de 2012, parce que justement je ne voulais pas l'avoir dans mon émission pendant la campagne présidentielle", s'est défendu le présentateur de "On n'est pas couché". "Ca fait huit ans que je ne travaille plus avec Eric Zemmour, mais on continue à me faire chier avec lui. Personne ne va interroger Eric Naulleau, personne ne lui reproche le fait de continuer à travailler avec Eric Zemmour depuis huit ans." Les deux hommes seront en effet de retour sur Paris Première le 2 octobre prochain, pour la huitième saison du talk-show "Zemmour & Naulleau".

Il a cependant reconnu que son ancien collègue avait "pété un câble". "C'est bien ça le problème, d'un seul coup il a pété un câble. C'est évident. Mais à l'époque, quand on l'a pris, c'était parce qu'il représentait une partie de la société française, mais on ne pensait pas que le monstre allait en sortir", a-t-il affirmé à Charline Vanhoenacker.

À voir également sur Le HuffPost:



Lire aussi:

Retrouvez cet article sur le Huffington Post