Laurent Maistret : "Je suis tellement fou dans ce Koh-Lanta que je suis capable de tout !"

·1 min de lecture

On peut dire que dans ce all-star vous êtes en roue libre, par rapport à vos précédentes éditions…

Je suis vraiment parti dans l’optique de m’éclater. Dans la vie je suis un boute-en-train, je voulais retrouver ce côté-là, de ma personnalité à l’écran, en plus de l’aspect sportif. On peut dire que le montage m’a bien servi ! (Rires). Alors oui, je fais le clown pour amuser la galerie, mais c’était surtout instaurer une bonne ambiance chez les Korok et favoriser la cohésion du groupe.

Vous jouez un peu un rôle de leader chez les Korok, comment avez-vous appréhendé cette nouvelle casquette ?

C’était agréable, mais devoir gérer les complots des filles, c’était assez pesant, ça prenait beaucoup d’énergie.

Quel regard portez-vous justement sur le pacte des filles ?

Je ne sais pas pourquoi elles se sont lancées dans cette stratégie. Une alliance de 10 personnes si tôt en début d’aventure ? C’est très casse-gueule ! Tout part de Coumba, je ne comprends pas ce choix, surtout qu’elle avait pas mal de potentiels alliés chez les garçons

Parlons des ambassadeurs, pourquoi avoir arrêté votre choix sur Phil ?

On l’avait immunisé. Sans les Rouges, il aurait dégagé vite fait, bien fait, donc il nous était redevable. Puis, lorsque Denis a annoncé l’épreuve des ambassadeurs, Phil a lancé - plus ou moins discrètement - un regard aux Rouges, pour nous faire comprendre qu’il voulait qu’on le chois... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles