Laurent Luyat privé de Tour du France à cause d'un "souci de santé", il sort du silence

Laurent Luyat est l'une des figures phares du sport chez France Télévisions. Jeux olympiques, championnats, tournois de tennis et courses de cyclisme, le journaliste de 54 ans met toujours son talent et ses connaissances à profit des téléspectateurs pour les grands événements de ce genre.

Cette année a néanmoins été un brin particulière pour lui. D'ordinaire en forme pour les missions qui lui sont attribuées, Laurent Luyat a cette fois-ci rendu l'antenne plus tôt que prévu sur le Tour de France, pour des raisons de santé qu'il n'a pas expliquées.

Ce dimanche 24 juillet sur Twitter, à l'occasion de l'arrivée de la grande boucle sur la mythique avenue des Champs-Elysées, Laurent Luyat a tenu à s'exprimer sur l'événement que représente cette ultime étape et a, au passage, rassuré les téléspectateurs qui s'inquiétaient de ce qui pouvait lui arriver : "Merci pour ce Tour que nous avons vécu ensemble. Pour tous vos messages très touchants. Désolé pour cette fin inachevée que je n'ai pu éviter. C'était du bonheur de vous rencontrer aux arrivées d'étapes. Ça va aller mieux tout bientôt", a-t-il écrit.

Voilà qui a reboosté le moral des internautes et des fans de cyclisme qui ont eu la chance de croiser sa route et de prendre quelques photos avec lui lors des arrivées : "C'est nous qui devons te remercier pour ces moments vécus grâce et avec toi. Ce n'était pas pareil cette fin de Tour mais ne soit pas désolé car tu dois penser à...

Lire la suite


À lire aussi

Tour de France : aventure terminée pour Laurent Luyat, "pour des soucis de santé"
Alix (Koh-Lanta) sort du silence après sa disparition : révélations sur sa santé
Albert de Monaco : Son fils Alexandre privé de voir Jacques et Gabriella ? Sa mère sort du silence

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles