Laurent Kérusoré ruiné après Plus belle la vie ? Confidences cash sur ses finances

Plus belle la vie, c'est fini ! Après 18 ans de succès sur France 3, le célèbre feuilleton s'arrête. Le grand final sera diffusé en novembre prochain, marqué par le retour de plusieurs personnages emblématiques. Un coup dur pour les acteurs, notamment Laurent Kérusoré, l'interprète de Thomas Marci depuis 2005. Auprès de nos confrères du magazine Gala, en kiosques ce jeudi 14 juillet 2022, il fait part de sa tristesse et évoque également l'après Plus belle la vie, d'un point de vue financier notamment...

"Sur le plan émotionnel et humain, c'est compliqué, lance Laurent Kérusoré à propos de la fin de la série. J'appréhende le moment où je vais devoir me séparer d'eux. Et de Michel Cordes, en particulier. Le Mistral [le célèbre bar de PBLV, ndlr] était devenu ma deuxième maison." Mais le comédien de 47 ans, qui vient d'annoncer sa rupture avec son compagnon, s'estime heureux malgré tout. "Je ne me plains pas, je n'ai pas eu à subir les aléas du statut d'intermittent du spectacle pendant toutes ces années. J'ai pu me faire construire la maison de mes rêves, confie-t-il. Celle où je vis depuis le printemps dernier, dans les gorges du Verdon, près du lac de Sainte-Croix, entourée d'ânes et de lavande. Un lieu que j'avais imaginé et dessiné avec mon papa, architecte, à l'âge de 12 ans."

Et puis, l'arrêt de Plus belle la vie entraîne une baisse de revenus puisqu'il ne...

Lire la suite


À lire aussi

Alice Taglioni et Laurent Delahousse : "La vie de parents est horrible", confidences cash sur le rôle de parent !
"Je n'ai plus tourné du tout" : Aurélie Vaneck évoque sa période "dure" après son départ de Plus belle la vie
Plus belle la vie : Une actrice de retour après 12 ans d'absence, elle partage sa joie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles