Laurent Delahousse : une bourde au JT de 20 heures scandalise les téléspectateurs

·1 min de lecture

Alors que l'épidémie de coronavirus continue de faire des ravages en France, c'est vers les Etats-Unis que tous les regards étaient tournés ces derniers jours. Outre-Atlantique, les Américains ont élu leur 46ème président sur fond de scandale. Alors que Joe Biden a largement obtenu les 270 voix nécessaires à son élection, le mari de Melania, lui, s'est dit victime de fraude. Lors d'un discours prononcé à la Maison Blanche, il avait même déclaré vouloir interrompre le décompte des voix. Une élection présidentielle que les journalistes de France 2 ont évidemment suivie de près. Ainsi, dans son 20 heures ce dimanche 8 novembre, Laurent Delahousse a ouvert son bulletin du jour sur la victoire du mari de Jill Biden. A cette occasion, il s'était entretenu en duplex avec la journaliste Maryse Burgot, qui se trouvait alors à New York. Comme à l'accoutumée, une cartographie est apparue à l'écran afin que les téléspectateurs puissent se repérer. Sauf que la rédaction a commis une énorme bourde en situant la capitale... en Floride ! En effet sur la carte en question, la ville s'était tout bonnement retrouvée au sud du pays. De quoi hérisser le poil des téléspectateurs, scandalisés de voir une telle erreur dans un journal d'information du service public.

Et les internautes ne se sont pas faits attendre avant de déverser leur colère sur les réseaux sociaux. Stupéfaits par la bourde des équipes de Laurent Delahousse, ils ont été très nombreux à la pointer du doigt. "Apprenez la géographie avec (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Christophe Beaugrand : son fils Valentin a un an, le mari de Ghislain partage des clichés inédits
VIDEO Maxime Switek devient une vraie star aux Etats-Unis grâce à un fou rire en direct
VIDEO Fabrice Luchini se moque gentiment du pétage de plombs d’Olivier Véran
Bernard de la Villardière diagnostiqué d'un cancer : l'animateur fait de rares confidences
Fabienne Carat quitte Plus belle la vie : l’interprète de Samia Nassri s’explique