Laurent Berger veut une taxe sur les ultra-riches pour financer un plan pour la jeunesse

·1 min de lecture

Le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger a demandé mardi sur LCI la mise en place d'une taxe exceptionnelle sur les ultra-riches pour financer "un vaste plan de mobilisation à l'égard de la jeunesse". Il estime qu'un "rattrapage" va être nécessaire pour les jeunes et que celui-ci pourrait être financé par une mise à contribution pendant deux ans des plus riches. "Il faut en appeler à la solidarité dans cette période", a-t-il déclaré, rappelant que si certains "ont payé un tribut très très lourd" à cause de la crise du Covid, "les riches se sont enrichis".

>> EN DIRECT Covid-19 : suivez en direct l'évolution de la situation mardi 4 mai

Un dispositif sur deux ans envisagé

"Ce qu'il va se passer sur la jeunesse, c'est un besoin de rattrapage. Je pense qu'on ne mesure pas encore bien le mal-être de la jeunesse", a rappelé Laurent Berger. "Qu'on ait pendant deux ans un plan exceptionnel qui prévoit une taxe sur les ultra-riches, je trouve que ce n'est pas du tout choquant", a-t-il indiqué. Cela permettrait de financer des projets pour l'insertion sociale ou encore l'accès à la culture des jeunes, a dit souhaiter le secrétaire général de la CFDT.

>> LIRE AUSSICovid : "Tous les jeunes sont frappés par cette crise, y compris les plus diplômés"

"On sait qu'entre 2009 et 2020, il y a eu plus 400% d'augmentation (de revenus) pour les ultra riches en France", a insisté Laurent Berger. Il a invoqué l'exemple de la restauration de Notre-Dame, pour laquelle des milli...


Lire la suite sur Europe1