Laurent Barat : "Je voudrais profiter de cette chronique pour rendre hommage aux instituteurs et aux enseignants"