Laurence Tubiana, de la Fondation européenne pour le climat : "C'est maintenant que Macron doit agir"

Laurence Tubiana, coprésidente du comité de gouvernance de la Convention citoyenne pour le climat juge que le gouvernement n'a pas de feuille de route claire pour lutter contre changement climatique. Lundi, le président Emmanuel Macron devra répondre aux 150 citoyens tirés au sort. L'économise attend du "sérieux et de l'honnêteté" et déplore l'attardement sur les détails comme la mesure des 110 km/h sur l'autoroute. Le nom de celle qui a également été ambassadrice des négociations pour la COP21 en 2015, est cité parmi les potentiels entrants au gouvernement.

Emmanuel Macron doit répondre demain aux 150 citoyens. Qu'attendez-vous de lui?
J'attends du sérieux et de l'honnêteté. Il ne faudrait pas oublier qu'on va dans le mur. Bien sûr, il ne s'agit pas de terroriser les citoyens. Mais je trouve ça sidérant de s'attarder sur des détails, comme sur cette mesure dite emblématique de limitation à 110 km/h sur l'autoroute. Je souhaite qu'il n'y ait pas de prise d'otage de tout le travail qu'ils ont accompli sur quelques mesures de la sorte. J'espère que cette réponse sérieuse sera doublée d'une interrogation sérieuse sur le rôle de la France, qui n'en fait pas assez. Or, le risque est très grand. Il n'y aura aucune crédibilité à se battre sur le plan international si la France ne réduit pas davantage ses émissions. On est certes dans un moment de crise économique et sociale mais on est qu'au début de la crise climatique.

"

Nous vivons un moment de bascule

"

Un référendum sur des suj...


Lire la suite sur LeJDD