Lauren Malka : "On a voulu présenter l'histoire de France dans son aspect le plus populaire"