Laurence Boccolini méconnaissable et pleine d’autodérision sur une pub des années 80 pour RFM

·1 min de lecture

"Cadeau pour le fou rire du week-end !" Pour ce pont de l'Ascension, Laurence Boccolini a décidé d'être généreuse avec ses 162 000 abonnés en ressortant une très ancienne publicité pour se moquer... d'elle-même. Certains l'ont oublié, mais avant de devenir la présentatrice du Maillon faible sur TF1, l'animatrice qui officie désormais sur France 2 a fait ses premières armes à la radio. Avant de retenter sa chance sur Europe 1 en 2018, station où elle s'était fait remarquer au début des années 1990, puis sur France Inter dans Rien à cirer entre 1993 et 1999, l'animatrice avait commencé sur RFM en 1982. Pour la station musicale, elle n'était pas qu'une voix, mais aussi un modèle à afficher sur l'une de ses publicités que la présentatrice de 58 ans vient d'exhumer.

"Tout en bas à droite, celle qui pose comme une playmate sous 'exta' c’est qui ? c’est moi !", a écrit ce jeudi 13 mai sur Instagram Laurence Boccolini en légende de la publicité. "Vous admirerez le sweat-shirt sur l’épaule. Les années 80, ça pique ! Lorsque RFM nous faisait poser (gratuitement hein) pour vendre le merchandising de la station !!! Bref j’espère que ça va vous faire votre journée ça a fait la mienne !", a-t-elle ajouté. "T’es top ! La pub pique les yeux… mais toi t’es top et pi c’est tout !", a commenté son amie Marianne James.

Et si cette image n'était en fait qu'un teaser ? Cette plongée de Laurence Boccolini dans ces vieux souvenirs de radio n'aurait peut-être rien d'anodin. L'animatrice semble préparer (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

"Là, j'ai besoin d'être seule" : Alessandra Sublet se confie sans filtre sur sa décision de vivre loin de ses enfants
Valérie Damidot : ce témoignage touchant de ses enfants sur leurs grands-parents
Emmanuelle Béart dévoile son rêve de jeunesse d'épouser une star de la chanson… qui préfère les hommes : "J'en ai fait une maladie !" (VIDEO)
"J’ai regardé les shows et ça ne me fait pas du tout rêver" : un talent éliminé avant les lives pas tendre avec The Voice
Alessandra Sublet fait de rares confidences sur sa vie sentimentale : “Je suis heureuse, sans prince charmant, mais heureuse”

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles