Laurence Boccolini accuse Facebook de "voler son image"

Lassée par les publicités mensongères utilisant son image, Laurence Boccolini s'est cette fois attaquée à Facebook et a annoncé entamer certaines démarches juridiques.

L’animatrice Laurence Boccolini est agacée de recevoir sans cesse des messages d’abonnés en colère, l’accusant de les escroquer. Elle est passée à l’étape supérieure et s’en prend désormais directement à Facebook. Mardi 30 juin 2020, l’animatrice de 57 ans a une nouvelle fois répondu aux attaques lui reprochant de voler l’argent de son public en promouvant de faux produits minceur. Elle a partagé l’un des nombreux messages qu’elle reçoit quotidiennement. «Honte à vous, madame, de faire autant de publicités mensongères ! Je vous plains… J’ai même pitié des arnaqueurs comme vous !», lui a écrit une femme sur le réseau social Facebook.

"Je n’y suis pour rien"

«Je me fais insulter, critiquer et accuser de faire de la pub pour des produits miracles à longueur de journée», a-t-elle déploré. «Les gens sont arnaqués de 198 euros uniquement sur leur naïveté. Je passe mes journées à leur répondre que je n’y suis pour rien», s’est-elle insurgée. De nombreux abonnés tentent de signaler les publicités mensongères mais sans succès. «Mais de qui se fout vraiment Facebook ? Ils sont les supports de ces arnaques et sont donc responsables eux et pas moi ou tous ces gens connus qui se font voler leur image», a-t-elle dénoncé.


Lire la suite sur Paris Match