Laura Tenoudji pousse un coup de gueule contre ceux qui ne respectent pas le confinement

·1 min de lecture

Pour endiguer la deuxième vague de l'épidémie de coronavirus, Emmanuel Macron a indiqué, mercredi soir, qu'un nouveau confinement allait être mis en place dès vendredi. Il devrait durer au moins jusqu'au 1er décembre et on ignore encore comment pourront se dérouler les fêtes de Noël. C'est donc le retour des attestations de déplacement. Le lendemain, Jean Castex a livré la liste des commerces de première nécessité qui pourraient demeurer ouverts. Des choix qui ont parfois provoqué l'incompréhension et la colère. Nicolas Bedos a ainsi ironisé sur la décision du gouvernement de fermer le rayon livres de certaines enseignes spécialisées pour éviter la concurrence déloyale. "On s'insurge que les librairies soient fermées alors que la Fnac reste ouverte. Du coup....ils ferment le rayon livres de la Fnac ! Comme ça y'aura pas de jaloux... et plus de livres ! C'est génial tellement c'est con", a-t-il ainsi publié sur Twitter illustrant son propos de smileys morts de rire. Stéphane Plaza s'est, lui, étonné que certains commerces restent ouverts alors que ces agences immobilières étaient contraintes de fermer.

Laura Tenoudji a également pris la parole sur Instagram pour pousser un coup de gueule. Mais elle s'est, elle, agacée d'un confinement qu'elle estime visiblement trop peu respecté. En illustration d'une caricature montrant des rues fourmillant d'activité comme en temps normal, elle a exprimé son ras-le-bol. "A ce rythme là, c’ est un confinement beaucoup plus strict et beaucoup (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Caroline de Monaco : ses rares et émouvantes confidences sur sa fille Charlotte Casiraghi
Le Pass Télé-Loisirs : les expériences sont-elles maintenues pendant le confinement ?
Albert de Monaco refuse de reconfiner sa Principauté
"Protégeons-nous les uns les autres" : le beau message de soutien de Stéphane Plaza
« Une horreur » : le coup de gueule d’Arthur après l’attentat de Nice