Laura Tenoudji malade, elle teste le traitement contre le coronavirus qui fait polémique

La guerre contre le coronavirus est une véritable course contre la montre. Dans plusieurs pays comme la France, les habitants sont confinés pour tenter de ralentir l'épidémie, afin d'éviter une totale saturation des hôpitaux. Mais aussi afin de donner aux chercheurs le temps de trouver un éventuel remède ou vaccin. Parmi les traitements à l'étude dont on parle beaucoup figure celui prôné par le Pr Didier Raoult.

Cet éminent infectiologue et spécialiste des maladies infectieuses tropicales émergentes qui travaille à Marseille croit aux vertus d'un traitement à base de chloroquine, un médicament utilisé contre le paludisme. Avant même qu'on connaisse les résultats d'un essai clinique en règle, le professeur Raoult a commencé à traiter des malades volontaires. Et parmi ces cobayes contaminés par le coronavirus figure Laura Tenoudji.

La chroniqueuse de Télématin a en effet contracté le coronavirus, tout comme son mari, le maire de Nice Christian Estrosi. Et elle a choisi de prendre ce traitement expérimental, a-t-elle fait savoir ce dimanche 22 mars sur Instagram. "J'ai décidé de faire confiance aux études du professeur Didier Raoult et je le remercie chaleureusement pour ces travaux exceptionnels. J'espère que ce traitement pourra être généralisé très vite", peut-on lire sur son compte. Dans les commentaires, Laura Tenoudji confirme qu'elle prend le médicament à base de chloroquine recommandé par l'infectiologue, et explique que ce traitement "est désormais disponible au CHU de Nice

Retrouvez cet article sur Télé 2 semaines

Décès du saxophoniste Manu Dibango des suites du coronavirus
Louise (Mona Berard) reviendra-t-elle dans Les bracelets rouges (TF1) ?
La Vérité : sous pression, Brigitte Bardot a tenté de se suicider après le tournage
Jean-Jacques Goldman reprend un de ses tubes pour rendre hommage à ceux qui "sauvent des vies" (VIDEO)
"Personne n’y croit..." : le nouveau tacle de Jean-Pierre Pernaut au gouvernement sur la crise sanitaire !