Laura Laune menacée physiquement par un influenceur suivi par plus d’un million d’abonnés

·1 min de lecture

Reine de l’absurde et de la chanson borderline, Laura Laune n’est pas du genre à poster des choses sérieuses sur ses réseaux sociaux. C’est pourtant ce que l’humoriste vient de faire ce jeudi 5 novembre 2020. Tout commence le 24 octobre dernier. Invitée à chanter une de ses célèbres chansons sur le plateau d’On est en direct sur France 2, l’humoriste protégée de Jérémy Ferrari optait pour une chanson qui se jouait, un à un, des clichés sur les minorités. « Les migrants c’est comme les Aspégics, dans l’eau ça disparaît c’est magique. Pourquoi les Noirs conduisent des taxis ? Pour que les Blancs soient en retard aussi. Et les Chinois bouffez-vous entre vous, comme ça, ça fera d’une pierre deux coups. Les musulmans c’est comme le réseau, quelquefois ça saute dans le métro… »

Face à un Laurent Ruquier livide et très gêné, la prestation de Laura Laune n’échappait pas à la vindicte des internautes, outrés de voir autant d’horreurs cumulées sur une chaîne publique. C’est pourtant la marque de fabrique de la jeune femme qui remportait haut la main la douzième saison de La France a un Incroyable talent.

Depuis ce passage chez Laurent Ruquier, la prestation n’est pas tombée aux oubliettes. Dans un communiqué publié hier – jeudi 5 novembre 2020 –, Laura Laune révèle avoir été visée publiquement par un influenceur très suivi sur Internet. « Il y a quelques jours une personnes suivi par plus d’1,5 millions d’abonnés a déclaré sur ses réseaux "ne pas frapper les filles" mais pouvoir "faire (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Pascal Praud très gêné sur RTL par les compliments d'un auditeur séduit par "un physique très agréable"
Karine Lacombe menacée de mort et de viol : pourquoi elle n'a pas peur
Sheila confinée à la campagne, elle publie un message vidéo qui ravit ses fans
PHOTO Michel Drucker opéré : Cyril Hanouna poste un cliché à ses côtés et lui adresse son soutien
PHOTO Tatiana Silva pose avec un bébé : les internautes sont très intrigués