Les lauréats de la Bourse Ghislaine Dupont et Claude Verlon 2020

·2 min de lecture

Sept ans jour pour jour après l’assassinat de Ghislaine Dupont et Claude Verlon, à Kidal, au Mali, RFI a attribué, lundi, la septième bourse portant leurs noms. Créée en 2014 par France Médias Monde, elle a été décernée à Charles Abossolo Oba, journaliste au Cameroun, et Romain Roguinesida Bouda, technicien radio au Burkina Faso.

La septième édition de la Bourse Ghislaine Dupont et Claude Verlon, qui se tient habituellement dans un pays d’Afrique, était exceptionnellement organisée à distance, lundi 2 novembre, et ouverte aux 25 pays d’Afrique francophone, en raison de la pandémie de Covid-19.

Plusieurs centaines de candidatures ont été déposées cette année. Vingt professionnels ont été sélectionnés (10 techniciens et 10 journalistes), venant de 13 pays francophones d'Afrique. Tous ont bénéficié d’une formation à distance, dispensée par l’Académie France Médias Monde, pendant trois semaines.

À l’issue de la formation, il a été demandé aux candidats journalistes de réaliser un reportage sur le thème "Dialogue et tolérance ", tandis que les candidats techniciens ont préparé un sujet sur le thème "Les petits métiers de la rue".

Les lauréats

Charles Donatien Abossolo Oba, 29 ans, journaliste à la Cameroon Radio Television (CRTV), vainqueur dans la catégorie "Journaliste", est titulaire d’une licence professionnelle en journalisme de l’École supérieure des sciences et techniques de l’information et de la Communication (ESSTIC) de Yaoundé. Il s’est distingué par la clarté de son travail, son professionnalisme, la multiplicité et la qualité des témoignages recueillis dans le reportage qu’il a choisi de réaliser sur la question de la polygamie à Ebolowa (sud du Cameroun).

Romain Bouda a, quant à lui, remporté le prix dans la section "Technicien". Originaire du Burkina Faso, âgé de 32 ans, il est titulaire d’un diplôme de Conseiller en Sciences et Techniques de l’information et de la communication, et actuellement technicien à la Radiodiffusion-Télévision du Burkina (RTB). Le jury a salué à l’unanimité la grande maîtrise technique de son "tout sonore", qui plonge l’auditeur dans l’ambiance d’un atelier de réparation de motos d’une rue de Ouagadougou.

Le jury de #BourseDupontVerlon

Le jury était présidé par Cécile Mégie, directrice de RFI, et composé de Vincent Hugeux, grand reporter et enseignant à l’École de journalisme de Sciences-Po, Alain Rocca, directeur délégué à la formation, à l'enseignement et au conseil de l’Institut national de l’audiovisuel (INA), Denise Epoté, directrice de TV5MONDE Afrique et éditorialiste à RFI, Jean Baptiste Placca, éditorialiste à RFI, Denis Chastel, responsable productions mobiles RFI, et d’Yves Rocle, adjoint à la directrice de RFI chargé des langues africaines.