Dans l'Aude, en raison du changement climatique, les vendanges arrivent de plus en plus tôt

"C'est totalement fou ! Tous les ans on débute plus tôt". Laurent Maynadier a commencé ses vendanges lundi. En goûtant le raisin, il s'est rendu compte qu'il était déjà temps de le récolter. "Ici, on est sur un blanc. Ce qui nous intéresse c'est l'équilibre de la pulpe. On a de l'acidité, on a du sucre et on a une aromatique intéressante donc c'est le moment pour récolter", explique Laurent.

"C'est inhabituel de commencer au mois de juillet"

Louise qui est courbée dans les allées pour récolter les grappes, a été surprise qu'on l'appelle si tôt. "C'est inhabituel de commencer au mois de juillet. D'habitude, on commençait à mi-août. Là ça fait un grand bond. De mémoire d'homme c'est la première fois qu'on commence aussi tôt", explique-t-elle.

>>Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici 

Le changement climatique mis en cause

Pour le vigneron du domaine du Champ des Sœurs, pas de doute c'est un indicateur du changement climatique et il va falloir s'adapter. "Maintenant le réchauffement est là, qu'est-ce qu'on fait nous pour continuer à pérenniser nos exploitations ?", lance Laurent Maynadier.

Vendange 1
Vendange 1

© Benjamin Peter / Europe 1

"Il faut re...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles