Latifa Al-Maktoum, la princesse prisonnière : qui est le Français qui a participé à sa tentative d'évasion ?

Une tentative d'évasion digne d'un roman d'espionnage. Elle voulait quitter définitivement Dubaï, fuir son pays. Le 24 février 2018, la princesse Latifa Al-Maktoum, fille de Mohammed Ben Rachid Al-Maktoum, l’émir de Dubaï, quittait les Émirats arabes unis pour rejoindre le sultanat d'Oman. Une opération mûrement préparée, qu'elle espérait depuis sept ans. En 2011, elle avait secrètement pris soin de contacter un ancien agent secret de la DGSE, le Franco-Américain Hervé Jaubert, après avoir découvert qu'il s'était déguisé en femme pour parvenir à fuir Dubaï à la nage, après des différends avec les autorités.

La princesse Latifa Al-Maktoum réussi à le rejoindre en jet-ski sur son yacht Nostromo. L'équipage prend alors la route des Etats-Unis. Mais après huit jours en pleine mer, une de leur connexion satellite est captée. Le périple prend fin au large des côtes indiennes. "Nous avons été attaqués de façon militaire par les garde-côtes indiens, qui nous ont ensuite remis à des Émiratis présents" s'est souvenu Hervé Jaubert. Coups de feu et gaz lacrymogènes, les hommes sont prêts à tout pour récupérer la princesse en fuite.

Hervé Jaubert sera rapatrié à Dubaï, menottés et les yeux bandés. A son arrivée, il est jeté en prison. Une chance pour lui, celle qui avait soigneusement préparé sa fuite avait enregistré une vidéo qui sera postée après cette fugue rocambolesque. Bouleversée, la princesse confie avoir été "emprisonnée pendant trois ans" par son père et "torturée" avant d'alerter (...)

Lire la suite sur le site de GALA

PHOTO - Louane vient-elle (enfin) de révéler la date de naissance de sa fille Esmée ?
Meghan Markle conduit à la ruine une célèbre agence de paparazzi
PHOTO - Olympe (The Voice) torse nu : son poignant message pour "apprendre à s'aimer"
Isabelle Saporta, Première dame ? "Etre une potiche et fermer sa gueule, non merci !"
Christophe (Loft Story) préfère rester dans l'ombre : "Loana a attiré la lumière mais aussi les problèmes"