L'atelier Junod : la tradition de l'art mécanique suisse entre au patrimoine de l'humanité

franceinfo Culture avec agences
·1 min de lecture

Dans son atelier posé dans un écrin de neige, les chefs-d'oeuvre mécaniques de Francois Junod prennent vie : les oiseaux sifflent et des personnages historiques écrivent de la poésie. L'art ancien du maître suisse vient d'entrer au patrimoine culturel de l'humanité.

L'automate Léonard de Vinci

Le savoir-faire qui a donné naissance aux montres et automates parmi les plus admirés au monde se transmet de génération en génération depuis des siècles dans ces montagnes du Jura, à la frontière franco-suisse. Et désormais ce mariage intime entre la science, la technologie et l'art est distingué par les Nations unies. "Si les mécanismes sont généralement cachés, ils peuvent également être visibles, et cela contribue à la dimension poétique et émotionnelle de ces objets", souligne l'Unesco qui a inscrit en décembre cet artisanat sur sa liste du patrimoine culturel immatériel de l'humanité.

François Junod travaille à un androïde mécanique à l'effigie de Léonard de Vinci, lui-même inventeur et ingénieur de génie. Il a des paupières et ses yeux brillants suivent du regard sa main qui écrit de gauche à droite. "C'est proche de la magie", lance le maître en donnant vie à la tête du père de la Joconde, lors d'une rencontre avec l'AFP.

"Il y a un élan, un regain d'intérêt à travers ces objets-là parce qu'on est dans (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi