Late : une nouvelle forme de démence proche d’Alzheimer touche 40% des seniors

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Close up of young nurse holding old man's hands and encourage him,Medical concepts and good health. (Visoot Uthairam via Getty Images)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Une nouvelle forme de démence appelée "Late", dont les symptômes se confondent souvent avec ceux de la maladie d’Alzheimer, serait très répandue chez les octogénaires.

Bien moins connue que la maladie d’Alzheimer, "Late" (pour Limbic-predominant Age-related TDP-43 Encephalopathy) n’est pourtant pas si rare. Mis à jour en 2019 par des chercheurs américains, cette forme de démence toucherait 40% des patients et plus de 50 % de ceux déjà atteints par la maladie d’Alzheimer, révèle une étude publiée dans la revue Acta Neuropathologica.

6000 cerveaux passés au crible

Dans le cadre de cette étude, les chercheurs de l'université de Cambridge ont analysé les cerveaux de 6000 patients, âgés d’en moyenne 88 ans. Ils ont collecté des données grâce à des biopsies, des données génétiques et cliniques. "Étant donné que les âges plus avancés sont ceux où la démence est la plus courante, les résultats de Late sont particulièrement importants. Bien qu'il existe de nombreuses différences entre les études qui sont combinées ici, de la conception aux méthodologies, elles révèlent toute l'importance de Late et suggèrent que nos conclusions seront pertinentes au-delà de tout pays ou région du monde", a déclaré Carol Brayne, professeur de santé publique à l'université de Cambridge et membre de l'équipe de recherche.

Si les symptômes des deux maladies sont proches, telle que la perte de mémoire, leur origine serait différente. Ceci expliquerait pourquoi les médicaments prescrits pour ralentir l’évolution d’Alzheimer sont inefficaces dans certains cas. Il s’agirait en fait du mauvais diagnostic. Environ 1 million de personnes sont diagnostiquées avec Alzheimer en France.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "Pour éviter la maladie d’Alzheimer, il y a un certain nombre de choses que l’on maîtrise, que l’on peut faire"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles