L'assurance-santé Alan veut embaucher 400 personnes dans les trois prochaines années

·1 min de lecture

Avec 1,4 milliard d'euros de valorisation, l'assureur-santé pour les entreprises Alan est en bonne santé. Pour poursuivre sa croissance, la société annonce vouloir augmenter ses effectifs. "Nous sommes aujourd'hui 350 salariés. On souhaite recruter 400 personnes sur les deux à trois prochaines années sur tous les postes, pour continuer de développer l'innovation et nos services de santé", explique Jean-Charles Samuélian, co-fondateur de l'assurance-santé. La société vise le million de membres d'ici trois ans, contre à peine 160.000 aujourd'hui.

>> Retrouvez chaque mercredi et vendredi des propositions d'emploi pour les jeunes à 13h50 dans La France bouge

Nouvelle licorne

Avec l'augmentation de sa valorisation, Alan dépasse le milliard d'euros de valorisation et rejoint les entreprises licornes, ces entreprises qui ont plus d'un milliard d'euros de valorisation. Pour son co-fondateur, ce succès repose sur les services proposés par la société : "On rend l'assurance-santé extrêmement claire, quasiment instantanée. Par exemple, 85% de nos remboursements se font en moins d'une heure. On a un service client qui répond en quelques minutes. En réalité, on n'est pas seulement une assurance-santé. On est aussi tout un écosystème de services de santé pour nos membres."

Lancée en 2016, les fondateurs d'Alan tentent de ne pas trop se concentrer sur la valorisation de l'assureur. La société souhaite maintenant trouver de nouveaux clients en lançant de nouvelles offres sur le marché d...


Lire la suite sur Europe1