L'association "L'Ecole à l'hôpital" obtient le troisième prix Solidarité Version Femina-le JDD

·1 min de lecture

C'est une association très ancienne, née à Paris il y a plus de quatre-vingt-dix ans, et qui a ensuite inspiré d'autres mouvements en région, à Lyon, Bordeaux… L'Ecole à l'hôpital Ile-de-France, malgré son implantation de longue date dans de nombreux hôpitaux franciliens, reste mal connue du grand public. "Les gens nous confondent avec les enseignants envoyés par l'Education nationale pour suivre des enfants hospitalisés [ils sont au nombre de 800 pour toute la France pour près de 11.000 jeunes malades en moyenne chaque année], explique Caroline Grossi, la présidente de la structure, alors qu'en fait nous nous appuyons sur des professeurs bénévoles qui vont au chevet des jeunes de 5 à 25 ans partout où justement il n'y a pas d'action du ministère."

"

Ces élèves sont souffrants, ils luttent contre la maladie et ils risquent en plus de décrocher scolairement!

"

En Ile-de-France, 450 enseignants font partie de L'Ecole à l'hôpital, en majorité des femmes et, à 70%, de jeunes retraités, qui mettent leur expérience au service de ces enfants. "Ils s'investissent, en accord avec les médecins hospitaliers, pour leur éviter une 'double peine', ajoute Caroline Grossi. Ces élèves sont souffrants, ils luttent contre la maladie et ils risquent en plus de décrocher scolairement! Nous voulons les aider à ne pas redoubler, ou même à passer leur brevet ou leur bac à l'hôpital si nécessaire." Les cours sont individuels et adaptés à chaque enfant. Du sur-mesure. Ils durent souvent une demi-heure...


Lire la suite sur LeJDD