L'Assemblée nationale reporte la suppression d'un avantage fiscal aux carburants à base d'huile de palme

1 / 2

Sept des huit raffineries françaises en grève, selon la CGT Chimie

Les députés ont voté ce jeudi sans débat un report à 2026 de l'effacement de l'huile de palme de la liste des biocarburants, une décision aussitôt dénoncée par les associations écologistes qui fustigent "le lobbying éhonté de Total". 

L'Assemblée avait pourtant voté l'an dernier la sortie de l'huile de palme des biocarburants. Une distinction qui permet aujourd'hui d'un taux réduit de la taxe générale sur les activités polluantes. 

"Laisser une période...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi