Joséphine Baker au Panthéon le 30 novembre, "la République du possible"

·1 min de lecture

L'artiste franco-américaine Joséphine Baker (1906-1975), figure éminente de la Résistance et de la lutte antiraciste, sera panthéonisée le 30 novembre, selon une information de l'édition dominicale du Parisien citant le président Emmanuel Macron, dont l'entourage a confirmé la véracité. "C'est oui !", a dit le chef de l'État le mercredi 21 juillet à l'Élysée, selon le quotidien, à l'issue d'un entretien avec un groupe de personnalités venu plaider pour cette initiative, comprenant notamment "le romancier Pascal Bruckner, le chanteur Laurent Voulzy, l'entrepreneuse Jennifer Guesdon, l'essayiste Laurent Kuperman et surtout Brian Bouillon-Baker, un des fils de Joséphine Baker".

La cérémonie aura lieu le 30 novembre, selon Le Parisien, faisant de la célèbre meneuse de revue, née dans le Missouri et enterrée à Monaco, la première femme noire à reposer dans la nécropole laïque.

Une pétition en faveur de la panthéonisation

Le dossier en faveur de l'interprète de la célèbre chanson "J'ai deux amours" avait été examiné une première fois fin juin par l'Élysée, selon Le Parisien. Une pétition en faveur de la panthéonisation de l'artiste, lancée il y a deux ans par Laurent Kupferman, avait rassemblé 38.000 signatures.

"Artiste, première star internationale noire, muse des cubistes, résistante pendant la Seconde Guerre mondiale dans l'Armée française, active aux côtés de Martin Luther King pour les droits civiques aux États-Unis d'Amérique et en France aux côtés de la Licra (Ligue internat...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles