L'artiste Hervé Télémaque, figure de l'art haïtien, est mort à l'âge de 85 ans

AFP - JACQUES DEMARTHON

L'artiste français d'origine haïtienne Hervé Télémaque, associé au courant de la figuration narrative, est décédé jeudi à l'âge de 85 ans en région parisienne où il était hospitalisé. C’est ce qu’a annoncé à l'AFP sa fille, Élodie-Anne Télémaque.

Atteint d'une grave maladie auto-immune qui l'avait contraint à se déplacer en fauteuil roulant et alors qu'il avait perdu l'usage du bras droit, Hervé Télémaque avait continué à peindre de la main gauche. Il fait partie des 24 artistes étrangers exposés actuellement au musée de l'Histoire de l'immigration du Palais de la Porte-Dorée dans le cadre de l'exposition « Paris et nulle part ailleurs », qui retrace les années d'effervescence artistique d'après-guerre, de 1945 à 1972, et l'attrait de la capitale française pour les artistes du monde entier.

Né en 1937 à Port-au-Prince, en Haïti, Hervé Télémaque avait quitté son pays en 1957 pour New York avant de s'installer en France en 1961, où il travaillait à Villejuif. Déçu par l'ambiance « ségrégationniste » des États-Unis où il ne retournera qu'en 1973, il fréquente en France les Surréalistes, sans adhérer formellement au groupe et trouve sa voie bien particulière dans les préceptes du Pop art tout en défendant la création européenne, qu'il juge plus critique envers la société.

Images et expérience de sa vie quotidienne

►À lire aussi : Hervé Télémaque, grande figure de l’art haïtien: «On peint pour exister»

(Avec AFP)

Lire la suite sur RFI

VIDÉO - Mort de Jean Teulé : ses obsèques ont eu lieu dans la plus stricte intimité