L'arrivée d'un parc d'attractions près des temples d'Angkor inquiète

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Le groupe chinois NagaCorp LTD prévoit de construire un immense parc d'attractions près des temples d'Angkor.

Un groupe chinois a été autorisé à construire tout près des temples. Un projet qui menace ce site classé du Cambodge, rapporte « Le Monde ».

Un parc d'attractions baptisé "Angkor Lake of Wonder" et s'étendant sur 75 hectares doit prochainement voir le jour près des temples sacrés d'Angkor au Cambodge. Le projet de construction prévoit à peine 500 mètres d'écart entre le site classé au "Patrimoine mondial de l'Unesco" et les limites du parc en question, rapporte Le Monde. Les experts qui ?uvrent pour préserver les temples d'Angkor craignent que le parc "Angkor Lake of Wonder" ne vienne affecter « gravement l'image de la valeur universelle exceptionnelle » de ce site historique, qui dispose du label "Patrimoine mondial de l'Unesco" depuis 1992.

NagaCorp LTD, le groupe chinois qui a obtenu l'agrément du Premier ministre cambodgien, Hun Sen, en mai 2020, a prévu d'investir 350 millions de dollars pour la phase initiale du projet, qui doit s'achever en 2025. Selon Le Monde, NagaCorp LTD aurait obtenu la garantie de disposer du terrain pendant 50 ans, avec une location gratuite les dix premières années, puis 29 dollars du mètre carré par la suite. Le Cambodge pourrait alors récupérer un milliard de dollars.

La nappe phréatique en danger ?

Outre l'image des temples d'Angkor, ce qui inquiète aussi dans ce projet pharaonique c'est son impact sur l'environnement. Et en particulier sa consommation d'eau. Le parc disposerait de douze attractions nautiques, dont une rivière enchantée de 2,5 kilomètres et une piscine à vagues de 5 000 mètres carrés. La nappe phréatique, déjà très affaiblie par les constructions [...] 

Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :