L'arrivée du coronavirus en Afrique donne un coup de pouce au paiement mobile

franceinfo avec Reuters

La technologie fait partie des domaines qui vont tirer profit de la crise liée au coronavirus. Il en va ainsi du porte-monnaie mobile (toutes les transactions accessibles grâce à un téléphone mobile ou une tablette) qui attire de plus en plus de nouveaux utilisateurs sur le continent africain.

Dakar, Sénégal. D'ordinaire, Penda Kande paie son taxi en espèces, mais depuis que le coronavirus a frappé le Sénégal début mars 2020, l'infirmière, âgée de 30 ans, est passée à l'argent mobile pour éviter la contamination. "Avec le virus, il est préférable d'utiliser Orange Money", explique-t-elle à Reuters, se référant au service d'argent mobile le plus populaire de ce pays d'Afrique de l'Ouest, proposé par le groupe de télécommunications français. L'un des représentants de l'entreprise sur place s'est d'ailleurs félicité d'une nette augmentation des abonnements.

Le paiement numérique encouragé à tous les niveaux

Les fournisseurs d'argent mobile à travers l'Afrique n'ont pas tardé à saisir la possible ampleur du phénomène face à la crise sanitaire liée au Covid-19, et ont décidé de l'encourager en diminuant ou en supprimant les frais de transaction. Dans leurs messages recommandant les gestes "barrière", les gouvernements encouragent eux aussi les paiements numériques pour réduire les contacts de personne à personne, et tâcher de ralentir la transmission et la propagation du (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi