En larmes, Greta Thunberg compare Notre-Dame à la planète

La rédaction avec Reuters
/

Greta Thunberg, la jeune militante écologiste suédoise qui a lancé les grèves d'écoliers pour le climat, s'est exprimée mardi au Parlement européen. Dans un discours émouvant, elle a appelé les responsables politiques à «paniquer» et à «sauver la planète» comme la cathédrale Notre-Dame.

"Je veux vous faire paniquer, je veux vous faire agir comme si votre maison était en feu", a commencé Greta Thunberg. Une référence à une phrase de Jacques Chirac, en 2002, au sommet de la Terre de Johannesburg en Afrique du Sud ("Notre maison brûle et nous regardons ailleurs"). La jeune militante écologiste suédoise à l'origine des grèves d'écoles pour le climat était reçue mardi 16 avril au Parlement européen. Chemise à carreaux et visage enfantin encadré par deux longues nattes, la lycéenne de 16 ans a été ovationnée par les eurodéputés de la commission de l'Environnement.

"Hier, le monde entier a assisté avec tristesse et désespoir à l'incendie de Notre-Dame de Paris, mais Notre-Dame sera reconstruite. J'espère que ses fondations sont solides. J'espère que nos fondations sont solides aussi, mais je n'en suis pas sûre", a averti Greta Thunberg. "Il va falloir passer en mode cathédrale. Je vous demande de vous réveiller et de faire ce qui est nécessaire". La lycéenne, qui s'est donné pour mission d'inciter les adultes à agir plus fort et plus vite, a énoncé, devant les parlementaires, un discours qu'elle répète désormais dans le monde entier.

À lire aussi" De la Suisse à l'Australie, des milliers d'élèves font l'école buissonnière à l'appel de Greta Thunberg

"Il vaut mieux paniquer"

"Un grand nombre de politiciens m'ont expliqué que paniquer n'engendrait rien de bon. Je suis d'accord, mais lorsque votre maison est en feu et que vous voulez éviter qu'elle (...) Lire la suite sur Figaro.fr

Les femmes protègent-elles mieux l’environnement que les hommes ?
Écologie, féminisme, éducation... Les nouvelles leaders d'opinion n'ont pas vingt ans
Designeuses, photographes, financières : cinq éco-activistes qui se battent pour sauver la planète
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro Madame