L'Arme fatale (Salto) : scénario trop sombre, décès d'un cascadeur, la genèse compliquée de la saga

·1 min de lecture

Sortez les guns ! Avant d'être une série forte de trois saisons, portée notamment par Damon Wayans dans le rôle de Murtaugh, L'Arme fatale est une saga cinématographique à succès, à commencer par le premier volet, véritable film culte des années 80. Porté par la star Mel Gibson et son compère Danny Glover, L'Arme fatale premier du nom a imposé le genre du "buddy movie" (deux partenaires opposés doivent collaborer) déjà lancé par 48 heures et participé, on peut désormais le regretter, à la popularité de la coupe mulet ! Pourtant rien n'a été simple au début pour ce film qui s'apparente désormais à un classique.

Son succès, L'Arme fatale le doit à Shane Black, scénariste qui s'amuse aussi à être acteur (le musclé Hawkins de Predator aux côtés d'Arnold Schwarzenegger c'est lui !). Fraîchement diplômé de UCLA, la fameuse université de Los Angeles, le jeune script tente d'abord d'écrire un film d'horreur sur des vétérans du Vietnam transformés en zombies, un projet un temps rattaché à John Carpenter, le maître du cinéma d'horreur. Le film est finalement abandonné, et Shane Black se lance alors dans la rédaction d'un polar pur et dur. En six semaines, Lethal Weapon (le titre de L'Arme fatale en version originale) est né, avant d'être vendu au célèbre producteur Joel Silver. À seulement 23 ans, Shane Black empoche 250.000 dollars. Le début d'un rêve ? Pas exactement

L'histoire imaginée par Shane Black est noire, très noire, trop noire. Ainsi, dans la version originelle, Riggs et Murtaugh, (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Cinéma : quels films seront à l'affiche pour la réouverture des salles le 19 mai ?
Anne Douglas, la veuve de Kirk Douglas et belle-mère de Michael Douglas, est morte à l'âge de 102 ans
Netflix : les nouveautés de la semaine du 30 avril au 6 mai 2021
Les Mitchell contre les machines (Netflix) : entre Matrix et Une famille en or, trois raisons de regarder cet étonnant dessin animé
Benoît Poelvoorde : ce jour où l'acteur, sur un vol Toulouse-Bruxelles, a provoqué un "scandale absolu" auprès des autres passagers