L'armée à la recherche d'une bombe « perdue » en Nouvelle-Aquitaine

·2 min de lecture
Les forces de l'ordre des Landes et de la Gironde sont à la recherche d'une bombe égarée par l'armée de près de 40 kilos.

L'engin, dépourvu de charge explosive, a été lâché inopinément lors d'un exercice aérien au-dessus des Landes et de la Gironde, rapporte « Sud-Ouest ».

C'est un avis de recherche inattendu ! L'armée de l'air a envoyé vendredi 24 septembre un message aux maires des communes des Landes et de Gironde autour du terrain militaire de Captieux, relayé par « Sud-Ouest », pour retrouver une bombe de 40 kilos. L'engin, inerte, n'est pas dangereux et a été perdu pendant un exercice militaire d'envergure, jeudi 23 septembre dans l'après-midi.

L'armée appelle à la retrouver de toute urgence aux abords des communes de Luxey, Callen, Saint-Magne, Mios, Le Barp, Captieux, Hostens ainsi que Uzeste.

1,90 m de long

Alors que « plus de 70 bombes ont été tirées sur le champ de tir de Captieux », selon un communiqué de l'armée de l'air et de l'espace, un Mirage 2 000 - parti de Cazaux et appartenant à la base militaire de Nancy - a perdu « un emport d'exercice qui s'est décroché accidentellement de son fuselage » ce jeudi, vers 15 heures. Inerte, car dépourvu de charge explosive, l'engin a la forme d'un « cylindre de couleur bleue, fait 10 centimètres de diamètres, mesure 1,90 mètre de long », a-t-elle détaillé ensuite.

Une enquête a été confiée à la gendarmerie de l'air. « Il est demandé, notamment pour les besoins des enquêtes, de ne rien toucher et de contacter la gendarmerie la plus proche » si une personne était amenée à retrouver la bombe égarée, a précisé l'armée.

« C'est comme chercher une aiguille dans la forêt landaise »

Cependant, les communes ne semblent pas prêtes à déployer les grands moyens pour mettre la main des [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles