L'armée syrienne progresse vers Al Mayadine

Des véhicules militaires de l'armée syrienne à Daïr az Zour. L'armée syrienne et ses alliés sont à moins de dix kilomètres d'Al Mayadine, l'un des derniers bastions de l'Etat islamique (EI) dans l'est de la Syrie, rapporte vendredi le Hezbollah libanais. /Photo d'archives/REUTERS/Omar Sanadiki

BEYROUTH (Reuters) - L'armée syrienne et ses alliés sont à moins de dix kilomètres d'Al Mayadine, l'un des derniers bastions de l'Etat islamique (EI) dans l'est de la Syrie, rapporte vendredi le Hezbollah libanais.

Les forces gouvernementales syriennes ont pris le contrôle des hauteurs le long de la route principale entre Daïr az Zour et Al Mayadine, ville située sur les bords de l'Euphrate, précise le service de presse des forces du Hezbollah.

Jeudi, l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) avait déclaré que l'armée se trouvait à seulement six kilomètres de Mayadine.

Ces derniers jours, l'EI a lancé de violentes contre-attaques dans le centre de la Syrie, où les forces fidèles au président Bachar al Assad avancent vers l'est depuis un mois.

Appuyée par l'aviation russe, l'armée a poursuivi sa progression entre Daïr az Zour et Al Mayadine, dans la vallée de l'Euphrate.

En juin dernier, des responsables des services de renseignement américains ont déclaré que l'EI avait transféré une grande partie de ses structures de commandement et de propagande de Rakka à Al Mayadine.

L'OSDH fait état d'affrontements vendredi dans plusieurs secteurs de la province de Daïr az Zour. L'artillerie syrienne a bombardé durant la nuit Al Mayadine et des avions syriens et russes ont mené des centaines de frappes, ajoute le groupe basé en Grande-Bretagne.

(Dahlia Nehme, Guy Kerivel pour le service français)