L'armée russe poursuit son offensive intense dans le Donbass

L'armée russe poursuit son offensive de grande envergure dans le Donbass, poussant les forces ukrainiennes à envisager un retrait stratégique sur certaines lignes de front afin d'éviter un encerclement. Dans les villes voisines de Sievierodonetsk et Lyssytchansk, certains civils ont déjà été évacués.

Les séparatistes prorusses disent avoir pris le contrôle de la localité-clé de Lyman. Une information pas encore commenté par les deux camps. L’est de l’Ukraine continue en tout cas d'être pilonné sans relâche par les forces russes.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s’est dit prêt, vendredi, à rencontrer Vladimir Poutine s'il y avait une chance que cela mette fin à la guerre. Dans un communiqué publié après un échange téléphonique entre le président russe et le chancelier autrichien Karl Nehammer, Moscou a de son côté accusé Kyiv de "saboter les discussions" entre les deux parties.

Le Kremlin rejette également toute responsabilité dans la crise alimentaire mondiale. A Marioupol, l'armée russe dit avoir terminé le déminage et l'enlèvement des navires coulés dans la mer d'Azov afin que le port puisse reprendre ses activités. Après un siège dévastateur de plusieurs semaines, l’un des objectifs est de remettre en service l’un des trois terminaux céréaliers d’ici le mois de juillet.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles