L'armée japonaise veut traquer les OVNI

·2 min de lecture

Le Japon se lance officiellement dans la chasse aux Ovni. Lors d’une déclaratio, le 14 septembre dernier, le ministre de la Défense japonais Taro Kono a demandé au personnel militaire de rapporter toute observation d’objet aérien non identifié « susceptible de porter atteinte à la sécurité nationale », rapporte le site Japan Times. Les membres des forces d’autodéfense devront notamment enregistrer ou photographier tout objet de ce type qu’ils rencontrent et qui entre dans l’espace aérien japonais afin de pouvoir procéder à leur analyse.

L’initiative survient un mois après la mise en place d’une force spéciale sur les phénomènes aériens non identifiés afin « d’améliorer leur compréhension et de mieux connaître leur nature et leur origine ». Elle intervient aussi après une discussion entre Taro Kono et le secrétaire d’État à la Défense américain Mark Esper portant, semble-t-il, sur les Ovni. Fin août, l’US Navy avait rendu publiques trois vidéos apparentes d’Ovni filmés en 2004 et 2015. Un peu plus tôt, le Pentagone avait annoncé la formation d'un groupe de travail pour enquêter sur les incursions d'objets inconnus dans l'espace aérien américain.

Si Taro Kono affirme « ne pas croire personnellement aux Ovni », il s’est dit intéressé par les conclusions auxquelles les États-Unis pourraient parvenir à ce sujet. Il n’existe en revanche aucune politique prévue en cas de débarquement d’extraterrestres. « Le gouvernement n'a pas envisagé de manière spécifique ce qui serait fait si un Ovni était repéré en direction du Japon », a reconnu le ministre japonais de la Défense.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles