L'armée française commande 75.000 nouveaux pistolets à l'autrichien Glock

1 / 2

L'armée française commande 75.000 nouveaux pistolets à l'autrichien Glock

L'armée française a commandé près de 75.000 pistolets semi-automatiques auprès de la firme autrichienne Glock pour équiper d'ici à 2022 l'ensemble de ses forces en remplacement des pistolets en service depuis les années 1950, a annoncé lundi le ministère des Armées.
    
Le marché de 74.596 pistolets passé par la Direction générale de l'armement (DGA) s'élève à 44 millions d'euros, précise le ministère dans un communiqué. Il comprend en outre des systèmes d'aide à la visée nocturne, également fournis par Glock qui s'est allié à la société tchèque Sellier et Bellot pour les munitions et à l'entreprise américaine UTM pour les kits d'entraînement.

80% des livraisons pour l'armée de terre

L'avis de marché public, publié le 2 mars 2019, prévoyait la fourniture de 15.000 systèmes d'aide à la visée nocturne, 7.000 kits de réducteur de son et 51 millions de cartouches.
    
Ces pistolets visent à remplacer le MAC 50, produit initialement par la Manufacture d'armes de Châtellerault, entré en service en 1953, et les PAMAS G1, produits à Saint-Etienne dans les années 1990.

Les trois armées -terre (80% des livraisons), air (10%) et marine (8%)- et certains services interarmes sont concernés par cette acquisition. Les premières livraisons ont débuté fin 2019, précise le ministère dans son communiqué. Glock équipe déjà de pistolets plusieurs unités françaises comme le GIGN, le Raid ou encore les forces spéciales.
    
...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi